Culture

Un cachalot s’est échoué quai Saint-Cyr à Rennes

Cachalot échoué au quai Saint-Cyr à RennesCachalot échoué au quai Saint-Cyr à Rennes © Rennes Ville Métropole via Twitter

Scène surprenante au bord de la Vilaine : un cétacé git au milieu d’une communauté de scientifiques qui tentent d’élucider le mystère. Mais que fait une créature marine au beau milieu d’une ville ? Comment est-il arrivé là ?

Cachalot échoué au quai Saint-Cyr à Rennes
Cachalot échoué au quai Saint-Cyr à Rennes © Rennes Ville Métropole via Twitter

Un poisson d’avril au 1er juillet, un humour belge

Le collectif Captain Boomer a encore frappé. Ce groupe d’artistes belges n’a fait que réitérer ce qu’il a déjà réalisé à Anvers, Londres et Valence mais comme le mensonge du premier avril. Beaucoup de monde et même les journalistes tombent toujours dans le panneau. Plus vrai que nature, le cachalot fait perdre le bon sens à de nombreux observateurs. Cela arrive souvent quand on préfère le sensationnel au réel. Tout le monde aimerait bien ce soit vrai, tellement ce serait génial.

Une parenthèse amusante ou décevante ?

Le cachalot de 17,5 mètres fabriqué avec de la résine est là pour égayer cette nouvelle édition du festival Les Tombées de la Nuit. L’objectif est de faire parler de la ville de Rennes et de promouvoir cet évènement culturel estival. Pour l’auteur du projet, c’est en partie pour interpeller l’opinion publique à propos du changement climatique et du bouleversement écologique actuel. L’initiative a été plutôt bien accueillie malgré la grogne de certaines personnes qui s’en prennent aux journalistes complices de la «fausse » nouvelle.

Tags : Rennes