Comment gérer le tourisme en Bretagne ?

Concarneau tourisme Bretagne

A l’issu d’une enquête menée auprès de la population bretonne, une enquête organisée par le Comité régional du tourisme de Bretagne afin de savoir la perception des habitants sur l’activité touristique, celle-ci est acceptée par la grande majorité malgré certains points de désaccord portés sur l’évolution incontrôlable du prix de l’immobilier. En outre, ces idées ont été recueillies pour valoriser des lieux touristiques moins connus et surtout pour dissuader la sur-fréquentation sur certains sites. Le centre de Bretagne en a connu un résultat positif.

L’impact du tourisme dans le quotidien des Bretons

Ce n’est pas seulement la flambée de l’immobilier qui a été commentée, mais également certains points qui n’arrangent pas trop les habitants au sein des sites touristiques. Citons entre autres la prolifération des résidences secondaires, les multiplications des embouteillages, les logements Airbnb, les camping-cars qui abondent les plages, etc. Il convient de rappeler que la Bretagne se trouve à la 4ème place en matière de régions touristiques françaises, puis, les touristes préfèrent Bretagne durant les périodes de crise sanitaire. Le tourisme engendre 8% dans le PIB de la région. C’est pour cette raison qu’il s’avérait nécessaire de connaître la perception des habitants, représentés par quelques 2200 personnes.

A lire aussi : Vieilles Charrues 2017 : Manu Chao, Justice, Matmatah à l'affiche

Plus de 90% des bretons favorables au développement touristique

Presque 90% des enquêtés sont favorables au développement touristique. A cet effet, le comité régional du tourisme propose de développer un tourisme de plus en plus durable, aussi bien sur le plan environnemental que sur le plan social et sociétal. Il est donc décidé de bien gérer le tourisme malgré son apport en développement économique pour la région afin de ne pas trop perturber le quotidien des habitants. L’important est ainsi de temporiser les activités attractives et les types de locations immobilières. La directrice adjointe du CRT a ajouté : « Le tourisme apporte de l’économie, des emplois mais il ne doit pas se faire au détriment des habitants. La Bretagne, ce n’est pas Euro Disney, il y a des gens qui y habitent ». Les chiffres sont unanimes, plus de 97% des Bretons sont fiers de leur région. Par conséquent, ils souhaitent juste garder l’authenticité de leur magnifique région qu’ils ne voudraient pas laisser au détriment du tourisme de masse.

A lire aussi : Huelgoat : la forêt magique en Centre Bretagne

ARTICLES LIÉS