Océanopolis vient d’accueillir deux loutres de mer

Elle s’appellent Matchaq et Tangiq. Ces deux loutres d’Alaska sont les nouvelles pensionnaires du centre Océanopolis à Brest. La présence de cette espèce protégée dans le parc océanographique de la Cité du Ponant est un événement exceptionnel. Ces animaux marins irrésistibles vous attendent dans leur espace dédié du sentier des loutres de mer.

Océanopolis recueille deux loutres en difficulté

À l’âge de six mois, les deux jeunes loutres de mer se sont échouées. Elles ont été soignées par le centre du SeaLife Center de Seward en Alaska aux États-Unis. Une fois qu’elles ont repris suffisamment de forces, elles ont été transférées au centre Océanopolis de Brest début décembre.

A lire également : Retour de La Nuit de l'Erdre du 30 juin au 3 juillet 2022

Les deux petits mammifères marins ont voyagé durant quinze heures et près de 9.000 kilomètres dans des caisses transparentes. Au terme de ce périple en avion d’affaires Bombardier, ils ont pu intégrer leur nouvel espace de vie de standing.

Ces animaux marins protégés ne pouvaient être relâchés dans leur milieu naturel pour deux raisons. Tout d’abord, les contacts réguliers avec les soigneurs ont instauré un phénomène d’imprégnation. De plus, comme ils ont été recueillis très jeunes, ils affichent un déficit d’apprentissage maternel.

A voir aussi : Retour des Vieilles Charrues en 2021 avec 10 jours de fête

Proche de l’extinction dans les années 1970, cette espèce fait l’objet d’un programme de protection depuis 2013. Il permet l’exportation de loutres hors de l’Alaska lorsqu’elles ne peuvent être relâchées dans leur milieu naturel.

Rencontrons les irrésistibles loutres du parc marin océanographique

Les deux nouvelles venues à Océanopolis raviront sans aucun doute les visiteurs. Ce sont des loutres de mer de l’espèce enhydra lutris. Présentant une fourrure exceptionnelle, elles sont les seules à vivre en permanence dans l’eau.

Depuis 2013, le centre de découverte du monde marin présente, par ailleurs, la loutre d’Europe. Contrairement à sa cousine américaine, elle vit uniquement au bord des cours d’eau.

Océanopolis : Deux nouvelles loutres d'Alaska !

Matchaq et Tangiq, les 2 nouvelles loutres d’Alaska à Océanopolis !

Matchaq et Tangiq, des prénoms inuits (qui pourraient cependant faire penser à des prénoms bretons) sont deux mâles de 13 et 15 mois. Ces pensionnaires du parc pèsent 14 kg et mesure un mètre de long. Adultes, ils pourront peser jusqu’à 45 kg pour 1m50. Leur espérance de vie est de 10 à 15 ans.

Ils ont un régime alimentaire composé de mollusques, crustacés et poissons. Les loutres possèdent en outre une poche sous chacune de leurs pattes avant où elles stockent la nourriture qu’elles trouvent en plongée.

Le sentier des loutres à découvrir à Océanopolis

Installés à leur arrivée début décembre dans un petit bassin de quarantaine, les animaux marins ont aujourd’hui intégré le sentier des loutres. C’est un espace de grande qualité, composé de 180 m3 d’eau de mer et entouré d’un paysage de roches littorales.

Elles y sont choyées par l’équipe de soigneurs d’Océanopolis, trop heureuse d’accueillir cette espèce rare. Les deux petits mammifères y ont rejoint Pukiq, un autre mâle arrivé à Océanopolis en juin avec 2 autres congénères qui n’ont pas survécu.

Vous pouvez observer les loutres de mer derrières les vitres des bassins du parc océanographique. Très sociables et joueuses, elles débordent de vitalité enchaînant cabrioles et plongeons. Entre deux jeux, elles se grooment, c’est-à-dire qu’elles toilettent leur fourrure. Elles sont trop craquantes en somme !

À l’instar des deux aquariums européens de Lisbonne et Copenhague, Océanopolis, ouvert en 1990, fait désormais figure de parc d’exception avec la présence de ces trois loutres de mer.

ARTICLES LIÉS