La plateforme de crowdfunding GwenneG est 100 % dédiée aux entreprises bretonnes. Bien que son nom signifie « petits sous », elle vient de décrocher des soutiens de poids. La Caisse des Dépôts et Consignation ainsi que la Région Bretagne ont décidé d’apporter 400 000 euros au site de financement participatif rennais.

Un soutien au financement des entreprises bretonnes

À travers l’aide octroyée à GwenneG, la Caisse des Dépôts et la Région Bretagne souhaitent démontrer leur appui à l’économie régionale. La société GwenneG, par ses choix d’intervention ciblés, accélère le développement des entreprises et des emplois bretons. En seulement 15 mois d’existence, la plateforme a collecté un million d’euros qui ont permis de financer 50 projets d’entreprises bretonnes représentant le maintien ou la création de 220 emplois.

La Caisse des Dépôts et Consignation a souscrit 300 000 euros d’obligations convertibles de GwenneG. Il s’agit d’un projet expérimental pour l’institution qui n’a pas l’habitude d’intervenir dans le crowdfunding. Elle complète ainsi les aides économiques territoriales qu’elle propose à travers ses partenaires, Initiative France et le Réseau Entreprendre.

La Région Bretagne intervient auprès de GwenneG sous forme d’avances remboursables à hauteur de 100 000 euros. La collectivité valorise ainsi un nouveau mode de financement des entreprises basé sur les solidarités locales.

GwenneG, une start-up qui avance

Karim Essemiani, le fondateur de GwenneG, s’est fixé un objectif à l’horizon 2020 de « financer plus de 300 projets économiques à hauteur de 20 millions d’euros » permettant de « créer et maintenir plus de 3 000 emplois sur le territoire ».

En décembre 2015, l’Autorité des marchés financiers (AMF) lui avait demandé d’accroître ses capitaux propres afin de sécuriser ses missions. Au final, la jeune pousse a convaincu 134 chefs d’entreprises bretons de lui apporter un soutien de 200 000 €.

La société de crowdfunding est également partenaire de plusieurs acteurs économiques dont le Réseau Entreprendre Bretagne, Initiative Bretagne, le Conseil Régional des Experts Comptables, la Fédération des 7 technopoles bretonnes.

La start-up GwenneG situe son seuil de rentabilité entre 2 et 4 millions d’euros par an de financement participatif. Elle cherche donc à persuader davantage de Bretons de faire appel à son offre.

La plateforme de crowdfunding GwenneG.
@ GwenneG

Le crowdfunding à la mode bretonne avec GwenneG

Lancée en juin 2015, GwenneG a été créée pour aider les entreprises bretonnes à trouver les financements nécessaires à leur développement. Elle emploie quatre salariés ainsi qu’un stagiaire.

En allant faire un tour sur le site Internet, on découvre les projets de crowdfunding : une savonnerie, un escape game, un Netflix du jeu vidéo, un traiteur coréen, une conserverie, un tour operator de séjours sportifs ou encore une radio de proximité. Il y en a pour tous les goûts dans tous les domaines.

Le financement participatif prend la forme de don, de prêt ou d’entrée dans le capital. La plateforme se finance en prélevant une commission dont le pourcentage varie selon le type de contribution. Les projets rencontrent un succès importants puisque le taux de réussite est de 90 %, ce qui est peu commun dans le crowdfunding. À travers un comité d’évaluation, la plateforme sélectionne les projets strictement sur la base de critères de viabilité.

La plateforme de crowdfunding atypique GwenneG, grâce à ses différents soutiens, peut maintenant générer un effet de levier conséquent. Elle va ainsi pouvoir se développer et apporter son appui aux entreprises et aux emplois bretons.

Tags : Rennes