Quimper, 2e des villes où il faut bon vivre

À l’instar de plusieurs cités bretonnes, Quimper est distinguée par le classement annuel des villes du magazine L’Express. La capitale cornouaillaise se retrouve seconde parmi les 98 villes où il faut bon vivre. Pour les Parisiens souhaitant partir en province, l’hebdomadaire indique dans son palmarès les villes où il faut s’installer prioritairement.

Quimper, première agglomération bretonne où il fait bon vivre

Le palmarès des villes où il fait bon vivre, édité par L’Express, met à l’honneur la Bretagne et particulièrement Quimper. Classée deuxième parmi 98 villes, la cité finistérienne arrive derrière Angers et devant Limoges. Les places suivantes sont occupées par Albi, Pau et Clermont-Ferrand.

A découvrir également : Julien Loubet remporte le Tour Du Finistère cycliste 2017

Ce palmarès des villes où il faut bon vivre distingue ainsi la qualité de vie à travers le cadre de vie, l’éducation et le marché de l’immobilier. Loin d’être parmi les poids lourds avec ses 87 403 habitants, Quimper compense par son impressionnante offre culturelle de premier plan et ses indicateurs sociaux (comme la faiblesse du taux de pauvreté et l’importance de ses taux de réussite au bac et d’insertion des jeunes), comme d’autres villes de l’Ouest. Notons que plusieurs villes bretonnes sont dans le top 15 des villes où il faut bon vivre :

  • 7: Rennes
  • 10: Brest
  • 12: Vannes
  • 14: Saint-Brieuc
  • 15: Lorient
Maisons à colombages de Quimper

Maisons à colombages de Quimper © So Quimper

A voir aussi : Retour de La Nuit de l'Erdre du 30 juin au 3 juillet 2022

Quimper, moins bien placée au palmarès des villes où il fait bon travailler

La cité de Cornouaille arrive 50e sur 98 au classement des agglomérations où il fait bon travailler. On retrouve en tête des métropoles plus importantes que dans l’autre palmarès où les villes moyennes ont la part belle. Ainsi la tête du classement se décline ainsi :

  1. Nantes
  2. Lyon
  3. Rennes
  4. Bordeaux
  5. Toulouse
  6. Grenoble
  7. Lille
  8. Tours
  9. Dijon
  10. Orléans

Ce classement « travail » porte davantage sur les atouts du marché de l’emploi, de l’insertion et de l’attractivité économique. Outre la belle troisième place de Rennes, notons également que Brest arrive 19e, Vannes 37e, Saint-Malo 39e, Lorient 52e et Saint-Brieuc 57e.

Palmarès 2017 des villes où il faut bon vivre et travailler

Chaque année, L’Express réalise son classement des villes où il fait bon vivre et travailler depuis 2011. Il vise à aider les candidats parisiens à un déménagement en province. Il a sélectionné 98 agglomérations, les plus peuplées de France. Les structures intercommunales retenues (métropoles et communautés d’agglomération) représentent 100 000 habitants ou plus, ou bien comptent une ville principale de 40 000 habitants ou plus.

Pour chacun des deux classements, un ensemble d’indicateurs (le plus souvent d’origine officielle : Insee, ministères, CGET, …) est pondéré pour classer les différentes villes. Pour la partie « je vis », le magazine a synthétisé 16 critères. Il s’agit, par exemple, de l’ensoleillement, la qualité de l’air, l’offre culturelle, la présence de sites Seveso, la réussite au baccalauréat ou encore les prix de l’immobilier. Pour le classement « je travaille », 14 indicateurs statistiques ont été utilisés. Ils concernent notamment le chômage, les cadres, le trafic de l’aéroport, la capacité hôtelière ou encore l’insertion des jeunes.

Quimper reconnue pour sa qualité de vie : une bonne nouvelle bien agréable en ce début d’année.

ARTICLES LIÉS