Les professionnels du tourisme et les commerçants à Quimper s’inquiètent d’une baisse d’arrivée des touristes dans le Finistère. Alors que la saison des juilletistes et des aoûtiens approche, les réservations sont en baisse.

Musée Des Beaux Arts Quimper
Musée Des Beaux Arts © So Quimper

Quimper, saison touristique perdue ?

Depuis la deuxième moitié du mois de mai, l’arrivée des vacanciers sont en baisse. Les causes sont là, réelles, palpables et pertinentes. Premièrement, il y a la méfiance et l’appréhension des étrangers vis-à-vis de l’actualité française : saison pluvieuse, manifestation, pénurie d’essence et grève ne favorisant pas l’image de l’Hexagone en termes de séjour agréable. Deuxièmement, il y a l’Euro 2016. Beaucoup de touristes arrivent belle et bien en France mais ailleurs qu’à Quimper. Islandais, italiens, portugais, allemands prolongent leur séjour dans les villes françaises qui accueillent ce Championnat d’Europe de Football 2016. Récemment, anglais, irlandais et autres espagnols ont fait la fête à Paris, à Marseille, à Montpellier et y ont dépensé leur argent avant de partir.

Quelle solution pour le tourisme Quimpérois ?

Il n’y a pas que la passion pour le foot dans la vie. Bien que les visiteurs étrangers représentent 30 % du marché du tourisme quimpérois, rien n’indique que c’est déjà perdu pour cette année. Il reste encore deux mois de saison estivale pour convaincre ceux qui attendent le bon moment pour partir en vacances et profiter de la plage et du cadre idyllique de ce chef-lieu du Finistère.

Tags : Quimper