Quimper : le succès fou du Sammy Skate Club 

L’association sportive de Quimper, Sammy Skate Club, devient l’un des plus grands clubs de la région grâce à une explosion de la pratique ces dernières années. Plus de 900 licenciés sont donc attendus pour la prochaine rentrée.

De la glacière au skate-park de Prat Ar Rouz

Le Sammy Skate Club a été créé en 1992 par des adolescents. À présent, c’est seulement Damien Le Marer l’un des fondateurs, qui poursuit cette aventure. Au début, l’éducateur salarié a développé un grand nombre de pratiques dont les rollers, les trottinettes et les BMX qui ont pris naissance sur le parking de la Glacière, à La Providence.

A lire également : Nombreux dégâts à Quimper lors du passage de la tempête Zeus

L’ouverture du skate-park de Prat Ar Rouz a permis de fortement développer l’activité. D’ailleurs, le Finistère ne dispose pas d’autres complexes couverts que celui-ci. Le Sammy Skate Club, dont les membres s’étendent sur tout le Sud Finistère, passe de 100 licenciés à 900 licenciés. Cette culture urbaine touche un large public d’adolescents avec en grande partie des garçons. En effet, seulement, 10 % des licenciés sont de la gente féminine même si le club cherche à les séduire.

Le Sammy Skate Club : ses particularités

Le Sammy Skate Club ne vise pas seulement à attirer les jeunes et adolescents en pleine forme physique. En effet, la Chargée de développement au club, Kristel Maupin pense également à développer le sport santé. C’est ainsi qu’elle s’efforce de faire preuve d’un gros travail avec les personnes à handicap d’Autisme Cornouaille et de l’IME Notre-Dame de Championnet. Elle envisage de créer d’autres emplois en voulant maîtriser sa croissance. Des éducateurs spécialistes en roller et en BMX seront ainsi présents sur place. Il est aussi à noter que la principale quête de ce club qui touche un large public est de devenir un club labellisé et référencé à Quimper. L’équipe s’attache à cet objectif à tel point la fréquentation du skate-park de Prat-ar-Rouz bat des records.

A découvrir également : Quimper, 2e des villes où il faut bon vivre

ARTICLES LIÉS